»

Mai
10

UN PONT ENTRE NOUS

Quel peut bien être le lien commun entre un viaduc autoroutier surplombant l’Amblève en Ardenne wallonne et un viaduc « high tech » en Midi Pyrénées ? Le bureau d’étude. En effet le bureau liégeois Greish a eu la tâche de calculer les deux ouvrages. Aujourd’hui le viaduc de Remouchamps, avec ses 939 mètres de long, 27,3 de large et 80 de haut, fait pâle figure face aux presque 2500 mètres de longueur et 272 mètres de hauteur du pont haubané de Millau traversant la vallée du Tarn. Pourtant le viaduc de Remouchamps, construit entre 1975 et 1985, fut un tour de force en son temps. Il présente notamment la particularité d’être courbe et se dispute le record de plus haut pont autoroutier de Belgique avec le viaduc Charlemagne à Dinant.

Constitué de piles de béton auxquelles sont superposées deux poutres en acier de 5,10 mètres de haut, le viaduc de Remouchamps est d’une conception désormais révolue. La « mode » est désormais aux ponts haubanés dont le viaduc de Millau est le plus haut représentant au monde. Les deux ponts ont été construits de la même manière. Ils furent commencés des deux cotés de la vallée avant d’effectuer la jonction au-dessus de leurs cours d’eau respectifs. La présence d’un bureau d’étude belge dans la réalisation du plus beau des viaducs français semble souvent éludée dans l’Hexagone. Il reste que notre viaduc de Remouchamps et l’ouvrage d’art français sont quelque part un peu cousins…

Viaduc de Millau, architecte : Sir Norman Foster

Photo : http://houseofanais.onsugar.com

Mathieu S.

Be Sociable, Share!

    Lien Permanent pour cet article : https://www.generationsrurales.be/hello-world/

    Laisser un commentaire